Imprimer
Catégorie : Actualités à la Une

Dans un courrier adressé au 1er Ministre, Michèle TABAROT demande au Gouvernement d'accorder une réelle liberté de choix aux familles concernant le retour à l'école de leurs enfants. Elle écrit :

Depuis l’annonce par le Chef de l’État d’une reprise progressive des cours à compter du 11 mai prochain, les interrogations et les inquiétudes sont nombreuses pour les parents d’élèves, mais aussi, au sein de la communauté éducative.

Même les scientifiques sont divisés sur le sujet et il n’existe pas de consensus concernant les risques que cela pourrait représenter pour les enfants et leur entourage.

Une réelle liberté de choix

Face aux incertitudes qui entourent ce retour à l’école, je pense qu’il faudrait, dans un premier temps, donner aux parents – lorsqu’ils en ont la possibilité – une réelle liberté dans le choix de scolariser ou non leurs enfants.

Cette solution permettrait de respecter le souhait des familles et garantirait une reprise progressive des cours.

Les Collectivités locales et leurs agents pourraient ainsi, en lien avec l’Éducation Nationale, adapter l’organisation des espaces d’enseignement, de restauration et de récréation, pour se conformer aux règles sanitaires actuellement en vigueur.

Elle permettrait aussi d’apporter une réponse aux parents qui devraient reprendre le travail et seraient dépourvus d’autre moyen de garde et de continuité éducative.