Michèle TABAROT, Député de la 9° Circonscription des Alpes-Maritimes

Cette semaine, interrogé sur les différentes questions d’actualité – et notamment le Brexit – par Nathalie Levy tout d’abord dans « News & Compagnie » sur BFMTV puis dans le « Club de la Presse » sur Europe 1 ensuite, Jean-François COPÉ assume sa position à contre-courant des autres candidats à la Primaire qui sont eux favorables au recours au référendum. Lui, y est opposé et explique pourquoi :

Pour Jean-François COPÉ, le problème majeur de l’Union Européenne ce n'est pas un problème de traité, ce n'est pas un problème de référendum, c'est un problème d'efficacité et il appartient aux Nations de prendre les décisions politiques.

Ce qui compte dans une grande démocratie c’est l’élection du Chef de l'État sur la base d’un programme clair, argumenté, chiffré et… appliqué ! Et c'est bien pour cela que Jean-François défend depuis plusieurs années la méthode de gouvernement par ordonnance, pour rendre applicables tout de suite les propositions sur lesquelles les électeurs vous ont élu.

270616.NewsCompagnie 290616.E1Soir

Invité des « Matinales des Travaux Publics » pour une conférence co-organisée entre la Fédération Nationale des Travaux publics et le Journal La Tribune, Jean-François COPÉ est venu exprimer sa vision économique & sociale et son programme pour la France, en vue de la présidentielle de 2017. Parmi les nombreuses mesures qu’il propose : bien sur, la généralisation du référendum d’entreprise, le développement des partenariats publics/privés et la réduction de la dépense publique de 100 milliards d’euros (article La Tribune du 1er juillet 2016).

Encore une forte hausse à Droite pour Jean-François COPÉ

VisuelHarris8pts

Jeudi, pour dénoncer l'instauration d'une 41ème taxe nouvelle sous le quinquennat de F. Hollande – qui devrait se traduire au final par une augmentation de la taxe foncière pour les propriétaires et de la cotisation foncière des entreprises – Jean-François COPÉ a lancé une pétition • Non à la taxe propriétaire • qui en seulement 3 jours a recueilli déjà 15.000 signatures de Français mobilisés contre cette hausse d'impôt.

030716.Pétition15000

Puis Jean-François COPÉ est allé retrouver à Draguignan, dans le sud de la France, Josette Pons et Olivier Audibert-Troin, tous deux Députés des 6 & 8ème circonscriptions du Var. Au programme, une rencontre avec les sympathisants « les Républicains » à qui Jean-François a exposé les grandes lignes de son programme de « Droite décomplexée » et une réunion avec les élus locaux.

Discussions franches et d’une grande proximité autour des préoccupations que chacun d’entre eux vit au quotidien dans l’exercice de leurs mandats de Maires, de Conseillers Régionaux & Départementaux. Avant de rejoindre des éleveurs locaux pour participer à une « table ronde » sur la problématique du loup.

010716.VAR RéuMilitants 010716.VAR RéuElus

De la même manière, la veille, Jean-François COPÉ avait échangé très directement avec élus et Seinomarins, à Rouen (article consacré à cette visite sur ParisNormandie.fr), comme l’avant-veille déjà, mais cette fois, dans la 6ème circonscription du Nord, chez Thierry Lazaro, Député-Maire de Phalempin (retour sur ce déplacement dans la Voix du Nord : libéré, décomplexé, Jean-François COPÉ en conquête...)

290616.NORD RéuElusMilitants2 290616.NORD RéuElusMilitants1

Samedi, Jean-François COPÉ s'est rendu au Conseil National « les Républicains ». Accueilli très chaleureusement dès son arrivée, il était ensuite invité à s’exprimer devant les Cadres du parti. A la Tribune, il a prononcé le discours d'une vraie « Droite décomplexée » :

Les Français où qu’ils se trouvent ne se sentent plus commandés... Alors ils nous disent : "cette fois ne reculez pas, cette fois ne calez pas, cette fois faites tout de suite ce pour quoi vous avez été élus !". Celui qui l’emportera en 2017, c’est celui dont on sera sûr que cette fois, il ne reculera plus ! — JFC

020716.CNLR JFCTribune2

LA SEMAINE PROCHAINE • Jean-François sera lundi matin dès 7:45 sur France Info, invité de l’interview politique de Jean-François Achili, avant d'aborder un nouveau volet dans la construction de son Projet pour la France le lendemain, avec les « ateliers du Sursaut » de Génération France dédiés pour cette cinquième grande convention thématique à l’Éducation.

Puis la soirée se poursuivra dans le XIIIème à Paris où Jean-François COPÉ tiendra une rencontre publique en présence d'élus de l'arrondissement, avant de reprendre le rythme soutenu de ses déplacements partout en France.

Mercredi, il sera en Vendée, jeudi en Charente-Maritime et vendredi à la frontière entre le Gard et le Vaucluse, avant de mener le soir-même une nouvelle réunion-débat à Brignoles, dans le Var.