Michèle TABAROT, Député-Maire du Cannet

  • Meaux3

    Lancement de campagne pour la Primaire de la Droite & du Centre
    Meaux, le samedi 12 mars 2016

  • Meaux1

    Lancement de campagne pour la Primaire de la Droite & du Centre
    Meaux, le samedi 12 mars 2016

  • Meaux2

    Lancement de campagne pour la Primaire de la Droite & du Centre
    Meaux, le samedi 12 mars 2016

250416.BFMRMC Itw

CETTE SEMAINE • Après son passage dans les studios de BFMTV & RMC Info, pour une interview avec Apolline De Malherbe, au cours de laquelle Jean-François Copé aura rappelé l'importance pour la France d'être à nouveau commandée, d'être à nouveau dirigée. La nécessité de s'engager sur des résultats avec une méthode de gouvernement infaillible, celle des ordonnances : 15 décisions majeures pour le pays, débattues pendant la campagne pour l'élection présidentielle et applicables sitôt élu, notre candidat dans cette Primaire de la Droite & du Centre a pris la direction de Toulouse à la faveur d'un nouveau déplacement.

À son arrivée dans le département de la Haute-Garonne, il était attendu par les dynamiques étudiants de la Toulouse Business School, pour une conférence de près d’une heure trente sur le retour de la « Droite décomplexée » dans le débat public.

270416.TBSchool3 270416.TBSchool4 270416.TBSchool1270416.TBSchool2

Puis Jean-François a poursuivi par la visite guidée du musée Aeroscopia, un des symboles de l’excellence française dans la conquête du ciel et de l’espace, avant de retrouver Laurence Arribagé, Député de Haute-Garonne pour une présentation de l’Oncopole, institut à dimension européenne implanté à Toulouse et pôle de recherche dans la lutte contre le cancer.

270416.Oncopole Toulouse

CETTE SEMAINE • Jean-François Copé a sillonné la Provence et le Gard. Une nouvelle fois il parcourt le pays comme il l’a fait durant 18 mois. Sans micro ni caméra. Juste au contact des Français.

Venir en Provence et dans le Gard pour Jean-François c’est avant toute chose aller à la rencontre d’acteurs économiques de talent qui incarnent « ce pays qui va très bien… Avec des entrepreneurs, des salariés qui ont envie de réussir ensemble ».

Rencontrer l’excellence française. Dans le secteur de la viticulture à Manosque et ses environs. Dans le domaine agro-alimentaire, avec les entreprises "MesFruits" et "VitaCroc" implantées à Cavaillon dans le Vaucluse et au Plan d’Orgon dans le département voisin des Bouches-du-Rhône. Ou bien encore, en visitant un fleuron de la maintenance aéronautique, l’entreprise "Sabena Technics" installée près de Nîmes.

190416.Cavaillon MesFruits1 190416.Cavaillon MesFruits2

Société "MesFruits" à Cavaillon, spécialisée dans le domaine de l'agro-alimentaire –

200416.PlanDorgon VitaCroc 200416.SabenaTechnics
VitaCroc, au Plan d'Orgon Sabena Technics, à Saint-Gilles

Ces moments sur le terrain donnent aussi l’occasion d’être à l’écoute des difficultés qu'affrontent au quotidien nos Jeunes Agriculteurs dans leurs exploitations, d'entendre leurs préoccupations. Comme celles des oléiculteurs du Paradou, lorsque Jean-François décide avec eux l'organisation d'une table ronde improvisée afin d'évoquer leurs contraintes.

200416.JAgriculteurs

– Rencontre avec de Jeunes exploitants agricoles à la permanence parlementaire –

200416.Oléiculteurs

Table ronde improvisée avec les oléiculteurs du Paradou autour des ravages de la bactérie « xylella fastidiosa » –

CETTE SEMAINE • Jean-François Copé a bénéficié d'une très bonne exposition médiatique, en commençant par son passage à une heure de grande écoute sur le plateau d'i-Télé.

Interrogé par Laurence Ferrari, il a fait valoir ses nombreuses propositions en faveur de la jeunesse, parmi lesquelles, la promotion de l'apprentissage dès l'âge de 14 ans et l'attribution d'un N° de SIRET pour chaque jeune à partir de 16 ans. Une manière de les inciter à nouer un contact le plus tôt possible avec le monde du travail.

Cette émission fut une nouvelle occasion pour lui de fustiger les atermoiements du Gouvernement autour du Projet de Loi Travail, car pour Jean-François :

Nous sommes passés de la Loi Travail à la Loi "El Khomri" avec la volonté d'introduire le fait religieux dans l'entreprise – mise en échec notamment grâce à la large mobilisation que Jean-François Copé a initiée – pour arriver maintenant à une "loi UNEF" avec la surtaxation des CDD.

110416.iTélé 2

Le lendemain matin, nous le retrouvons dans  Territoires d'Infos  sur la chaîne Public Sénat en partenariat avec la Presse régionale. Et pour Jean-François Copé, son message est clair :

Notre pays n'a plus de leadership, il n'est plus dirigé. Il faut renouer au plus vite avec l'esprit de commandement.

Entre autre, il propose que l'État fasse moins de choses, mais qu'il agisse constamment avec l’obsession du résultat.

120416.lexpressLExpansion.png

Dans la continuité, Jean-François s’est livré à un entretien exclusif. Face aux rédactions de l'Express & de l’Expansion, il partage ses réflexions sur l’actualité, revient sur le contenu de son programme, passe en revue le contexte de la Primaire et n'élude aucune question.

Mercredi il est en meeting à Herblay, à l'invitation du Maire Philippe Rouleau, en présence de Claude Bodin, Conseiller régional et de nombreux participants et élus du Val d'Oise. Une belle mobilisation ce soir-là autour de Jean-François Copé. Beaucoup d'encouragements et de soutiens.

130416.Herblay Salle 130416.Herblay Tribune

Les rencontres se succèdent. Lors d'un rendez-vous organisé par le Magazine « Décideurs », c'est à des acteurs du secteur économique qu'il expose ses mesures concrètes.

Quelques minutes auparavant, Jean-François était sur le plateau d'Écorama pour réagir une nouvelle fois à l'actualité politique et développer, toujours dans le domaine de l'économie, les propositions de son livre “ LE SURSAUT FRANÇAIS ”

Voilà une semaine qui a débuté « tambour-battant » par le plateau de LCI en tant qu'invité politique de la Matinale d'Arlette Chabot. Jean-François Copé a notamment réaffirmé sa vision globale pour la France, la nécessité de renouer avec l'esprit de commandement et de rétablir l'autorité de l'État.

Sur ce thème, il a développé ses propositions en matière de sécurité, de justice et de politique pénitentiaire, avec l'embauche de 50.000 fonctionnaires supplémentaires dans ces domaines régaliens et dans le même temps, la fin de l'emploi à vie dans la fonction publique pour les nouveaux entrants.

Le "plan Marshall" de Jean-François Copé pour rétablir l'autorité régalienne •   Le "rêve" de Jean-François Copé : faire pour la France ce qu'il a fait pour Meaux •
LCIVid Régalien   LCIVid Meaux

Le lendemain, c'est sur les ondes de  Radio CLASSIQUE  avec Guillaume Durand que Jean-François Copé est de nouveau monté au créneau pour dénoncer les circonvolutions du Gouvernement autour du projet de Loi Travail qui n'a désormais plus rien à voir avec la version initiale du texte.

Sur le même sujet, la mobilisation qu'il avait initiée, avec d'une part, le franc succès de sa pétition « contre l'introduction du fait religieux dans le monde de l'entreprise », et d'autre part, le dépôt d'un amendement – avec Gérard Cherpion et de nombreux parlementaires – a abouti à la suppression de l'article sujet à controverse. Un combat politique victorieux face à de potentielles dérives communautaristes !

Sous-catégories