Michèle TABAROT, Député de la 9° Circonscription des Alpes-Maritimes

051015.Bannière AN MTabarot 1

Communiqué de Presse • Le Cannet, le 16 février 2017

Michèle TABAROT, Député des Alpes-Maritimes, dénonce avec la plus grande fermeté les propos inexcusables d’Emmanuel Macron qui a osé qualifier la colonisation française de « crime contre l’humanité ».


Ces affirmations ravivent inutilement les souffrances endurées par les Pieds-noirs & les Harkis qui – en 1962 – ont dû quitter si brutalement ce pays, y laissant leurs défunts et les souvenirs d’une vie. Elle partage l’émotion légitime suscitée par cette violente mise en cause de leur histoire et de leur œuvre.

Faut-il une nouvelle fois rappeler les apports de la colonisation dans ce pays ? Les Pieds-noirs ont créé des hôpitaux, des écoles, des routes. Ils ont développé l’économie, modernisé l’agriculture. Aujourd’hui encore l’Algérie en bénéficie pleinement.

Ramener la colonisation au rang de « crime contre l’humanité » – au même titre que la Shoah ou les massacres perpétrés par les pires dictatures au Monde – est totalement indigne, surtout de la part de quelqu’un qui aspire à la Présidence de notre République.

160217.Infographie DéclarEMacron b

Au lieu de tenir de tels propos, Monsieur Macron se serait grandi à montrer son désir d’œuvrer à la réconciliation et à l’apaisement des mémoires, surtout après les nouvelles offenses subies durant le mandat de François Hollande qui a, notamment, pris part aux commémorations des funestes accords d’Evian.

270117.Infographie PPL CauseNat
Michèle Tabarot, Député-Maire du Cannet est engagée depuis des années dans les domaines en lien avec l'Éducation, l'adoption et la protection de l'Enfance ‹

“ Dans toutes les décisions, qu’elles soient le fait des institutions publiques ou privées de protection sociale, des tribunaux, des autorités administratives ou des organes législatifs, l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale. ”
Convention internationale des Droits de l’Enfant – Nations Unies, le 20 novembre 1989

 Parlons de la « protection de l’Enfance » en France… Où en sommes-nous ?

MTa.: Deux enfants meurent chaque jour dans notre pays, victimes de maltraitances. C’est un drame… Malgré cela, nous constatons encore que ce sujet prépondérant se retrouve trop souvent relégué au second plan, derrière des considérations très éloignées de l’intérêt supérieur de l’enfant.

Chaque année, des milliers d’enfants sont placés, en vue de leur protection, auprès de services spécialisés dont je tiens à saluer le dévouement. Ces professionnels et associations nous alertent aujourd’hui et souhaitent des moyens nouveaux, pour être en mesure d’apporter un soutien plus efficace aux mineurs dont ils s’occupent, que ce soit de façon temporaire, ou bien dans la perspective d’une adoption.

220117.VoeuxLeCannet MTPupitre
Acclamée par 3.000 personnes, Michèle Tabarot a prononcé un discours très incisif, au nom d'une France patriote, nationaliste, libérale et ferme • (Nice-Matin du 23 janvier 2017)

Chers Amis,

C’est comme toujours un très grand plaisir de vous retrouver si nombreux pour cette traditionnelle cérémonie des vœux. Permettez-moi de vous souhaiter, à toutes et à tous, une belle et une très heureuse année 2017.

C’est, sans aucun doute, le vœu le plus cher que nous puissions faire après une année 2016 malheureusement une nouvelle fois très difficile.

Le terrorisme a continué à frapper sans cesse le Monde, l’Europe, mais aussi la France : à Magnanville, à Saint-Etienne-du-Rouvray, mais également, le soir du 14 juillet, à Nice, sur la Promenade des Anglais, des hommes, des femmes, des enfants ont tragiquement perdu la vie. 85 vies innocentes fauchées par un immonde barbare, à quelques pas d’ici, dans ce lieu qui nous est si familier. Nos cœurs sont encore lourds à l’évocation de ce drame qui nous marquera à jamais.

Face à cette violence inhumaine, il est très important de nous retrouver, comme nous le faisons aujourd’hui, autour de nos traditions républicaines, pour marquer notre unité et notre attachement aux valeurs éternelles de notre pays.

210117.Itw BannièreNM MTabarot

Michèle Tabarot
“ Le bien-être passe par la sécurité ”

 
 

Le Maire du Cannet en fait toujours une priorité sur sa commune. Mais elle veut aussi accroître l'offre culturelle, et s'insurge contre l'amende infligée pour déficit de logements sociaux.

Ses détracteurs la disent cassante et autoritaire. Elle nous accueille d’une voix douce, avec un grand sourire. Presque timide. Derrière son bureau impeccablement rangé, un portrait du petit Louis, fils de son frère Philippe. Témoignage d’un indéfectible attachement familial.

Courtoise, avenante, apprêtée pour notre photographe, même si elle n’affectionne pas l’exercice de style, Michèle Tabarot préfère mettre en avant son action plutôt que sa personne. Sans se dérober à aucune question. Aimable répétition, avant ses voeux à la population, demain à 15:30 à la Palestre.