Michèle TABAROT, Député de la 9° Circonscription des Alpes-Maritimes

070617.RPublCannet salle
Une salle archi-comble. Des militants, des sympathisants chauffés à blanc. Des drapeaux tricolores brandis et agités, standing-ovation sur standing-ovation Rétrospective du grand meeting de Michèle TABAROT au Cannet

Discours de Michèle TABAROT

A tous les amis que je retrouve dans cette salle, je veux vous remercier pour votre fidélité qui me touche sincèrement. Merci aussi à ceux qui sont venus pour la première fois nous témoigner leur soutien.

Vous avez été là. Pas seulement ce soir, mais tout au long d’une campagne courte mais intense au cours de laquelle nous avons multiplié les rencontres et les réunions à Auribeau-sur-Siagne, à Grasse, à Mougins, à Mouans-Sartoux, à La Roquette-sur-Siagne, à Pégomas et bien sûr au Cannet.

Croyez-moi, j’ai aimé chacun de ces instants. Ils m’ont conforté dans le choix que j’ai fait. Car, vous le savez, j’ai accepté d’être la candidate du rassemblement dans notre circonscription, avec le soutien des Maires, des Conseillers départementaux, et des Conseillers régionaux.

Guillemet red gauche Dans une situation nationale inédite, je ne pouvais pas me dérober. Être candidate, c’était mon devoir !
Guillemet red droite

Réunion publique à Grasse : « Nous avons une nouvelle chance ! »

Une salle comble, pas le moindre siège vide et une assistance qui lui a réservé une véritable « standing ovation ». Voilà ce que l'on retiendra de la grande réunion publique de Michèle TABAROT au Palais des congrès de Grasse en milieu de semaine (retrouvez l'article Nice-Matin du 1er juin 2017 édition Grasse).

310517.RPGrasse Salle

Entourée de très nombreux élus de la 9° circonscription – et même au-delà – Michèle TABAROT se veut sans état d'âme et se refuse à laisser un chèque en blanc à Emmanuel Macron.

Si les électeurs lui reconduisent leur confiance les 11 & 18 juin prochains, pas de sectarisme : elle votera à l'Assemblée Nationale les réformes qui iront dans l'intérêt de la France mais s'opposera fermement à celles contraires à nos valeurs, comme par exemple la hausse de la CSG voulue par le Président de la République qui pénalisera lourdement les retraités.

310517.RPGrasse Hymne

Échanges conviviaux avec nos « ainés » au Cannet et à Grasse

Dans le secteur du Cannet-Centre, en passant par Rocheville à l’heure du thé, dans un lieu privilégié, sous les pins parasols de la pinède, puis à Grasse en compagnie du Maire, Jérôme Viaud pour cette visite qu'il rend traditionnellement aux seniors de sa commune réunis à l'occasion d'un sympathique déjeuner.

290517.ThéCannetCentre 010617.ThéRocheville
010617.DéjRotonde

Plascassier fête le retour de la rose « Centifolia »

Une grande tradition à Grasse et une magnifique fête célébrée dans le pré à Plascassier autour des plantes à parfum et de la rose « Centifolia » en particulier

290517.Centifolia Tribune 290517.Centifolia Foule

Café • Rencontre à Auribeau, au Plan-de-Grasse et à Mouans-Sartoux

Sortir des cadres habituels d'une campagne électorale, casser les codes de la Politique... Voilà l’esprit de ces rendez-vous ouverts à toutes et à tous : être à l’écoute des citoyens et faire vivre les échanges avec eux en allant directement à leur rencontre.

270517.CaféRencontre Auribeau 030617.CaféRencontre PlanDeGrasse 030617.CaféRencontre MSartoux
à Auribeau-sur-Siagne au Plan-de-Grasse à Mouans-Sartoux

Grand week-end « militant » #Tabarot2017

Lancement de notre grand week-end de mobilisation dans toutes les communes de la 9° circonscription depuis le « QG de campagne » à Pégomas. Des équipes à pied d'œuvre pour porter haut et fort les couleurs de Michèle TABAROT et faire triompher nos idées de Droite & du Centre aux élections législatives.

030617.WE MobilisationQG

PhotoMT NiceMatin
En piste pour un 3ème mandat dans la 9° Circonscription, le Député Maire (LR) du Cannet Michèle TABAROT partage son ambition pour son parti et pour le pays Nice-Matin, propos recueillis par P. Primi

Michèle Tabarot repart en campagne pour conserver le siège de député de la 9° Circonscription, qu'elle occupe depuis déjà deux mandats. Un choix qui, loi sur le non-cumul des mandats oblige, va la contraindre si elle est réélue à abandonner son fauteuil de maire du Cannet-Rocheville. Mais, prévient-elle d'emblée, cela ne signifie en aucun cas pour elle abandonner sa commune. Interview…

Abandonner votre siège de Maire ou celui de Député. Un choix difficile ?

Bien sûr, cela n’a pas été facile. Mais je suis très attachée à cette circonscription, que j’ai reprise à la gauche, et dans laquelle je travaille avec les maires et les habitants depuis des années. J’ai donc fait le choix de ne pas abandonner les habitants de ce territoire et de donner toutes les chances à mon parti de conserver cette circonscription.

À un moment où le nouveau président de la République déstabilise les Français, il est important que les électeurs aient un repère et puissent voter comme ils n’ont pas pu le faire au second tour de la présidentielle.

Cela vous contraint donc à quitter vos fonctions de Maire

Soyons clairs, je n’ai pas la moindre intention d’abandonner Le Cannet. Je ne serai plus ni Maire ni adjointe puisque la loi m’en empêche, mais je serai conseillère municipale, je resterai présidente du groupe majoritaire, j’assisterai aux réunions de services, je tiendrai les permanences sur le terrain.

Guillemet red gauche Soyons clairs, je n’ai pas la moindre intention d’abandonner Le Cannet !
Guillemet red droite