Michèle TABAROT, Député des Alpes-Maritimes

Le Projet de loi pour une « École de la confiance » en cours d’examen à l’Assemblée nationale peut être une réelle opportunité à condition de favoriser l’innovation au sein de l’école dans le but de prévenir les difficultés que peuvent rencontrer certains élèves durant leur cursus, avec notamment plusieurs objectifs poursuivis :

  • Développer l’apprentissage des langues étrangères dès le plus jeune âge pour tenter de combler le retard que compte notre pays dans ce domaine par rapport à nos voisins européens.
  • Accorder plus d’autonomie aux chefs d’établissements dans la constitution de leurs équipes pédagogiques comme le préconise un rapport de l’OCDE afin de lutter contre les inégalités scolaires.
  • Affirmer la volonté d’aller plus en avant dans la formation continue des enseignants sur les problématiques liées au harcèlement et aux violences scolaires, aux dangers de l’internet et de la radicalisation.

Entré en vigueur au 1er octobre dernier, l'article 80 de la Loi de Financement de la Sécurité Sociale catégorise les frais de transport liés aux permissions de sorties des patients souffrant d’un handicap ou atteints par une maladie nécessitant des soins permanents en structure hospitalière parmi les dépenses qui ne seront plus supportées par l'assurance maladie.

Une telle évolution conduit à des situations dramatiques ajoutant de nouvelles souffrances psychologiques au désarroi de familles déjà lourdement affectées.

C'est dans une salle comble que ce dimanche 20 janvier près de 3.500 personnes s'étaient réunies au Cannet pour assister à la cérémonie de présentation des vœux pour la nouvelle année. Parmi les participants, Michèle TABAROT pouvait compter sur la présence également d'un très grand nombre d’élus, Parlementaires, Conseillers Régionaux et Départementaux, Maires… fidèles à ce rendez-vous.

Guillemet red gauche Chaque sourire, chaque remerciement, chaque encouragement me rappelle la raison profonde pour laquelle je suis ici, devant vous, plus déterminée que jamais à défendre les valeurs auxquelles nous croyons profondément.
Guillemet red droite

Après avoir débuté son propos en souhaitant une très bonne année à l'ensemble des participants, le Député des Alpes-Maritimes a prononcé un discours alliant à la fois son action pour le Cannet-Rocheville, pour l'arrondissement et pour la France.