Le Centre Hospitalier de Grasse classé parmi les meilleurs établissements de France

Félicitations à tout le personnel soignant, technique et administratif, investi d’un bout à l’autre de la chaîne de soins, pour ce brillant classement du Centre Hospitalier de Grasse – Clavary parmi les meilleurs établissements français.

Une très juste reconnaissance du professionnalisme et de l’engagement à toute épreuve des équipes auprès des patients de notre bassin de vie.

Une grande fierté pour notre territoire !

Entreprises de « savoir-faire d’excellence » intégrées au plan Tourisme : un combat victorieux

Dans ce contexte de crise sanitaire, économique et sociale, il est essentiel de s’engager pour alerter le Gouvernement sur les besoins des forces vives locales.

Des progrès importants ont pu être ainsi obtenus au printemps avec notamment l’élargissement de l’accès au fonds de soutien pour les entreprises et des mesures spécifiques pour les professionnels libéraux.

Mais le travail se poursuit sur la durée pour soutenir les acteurs de la restauration & de l'hôtellerie tout comme ceux dépendant de la fréquentation touristique.

Parmi elles figurent les entreprises dites de « savoir-faire d’excellence » qui sont en grande difficulté à l’image des industries historiques du parfum de Grasse (comme Fragonard, Galimard et Molinard) dont l'activité et le chiffre d’affaire dépend grandement des visites de leurs sites.

L'exclusion des hôpitaux de Grasse et de Cannes du dispositif de prime Covid-19 suscite l'indignation

Indignée par l'exclusion de façon arbitraire du dispositif de versement de la prime COVID-19 de 1.500€ des personnels soignants des Centres Hospitaliers de Grasse et de Cannes qui sont pleinement engagés depuis des semaines dans la lutte face à l’épidémie, j'ai immédiatement saisi le Ministre de la Santé afin qu’il corrige cette injustice.

Je resterai pour ma part pleinement mobilisée jusqu'à la parution d'un décret modifié concrétisant une évolution favorable de la situation pour qu'eux aussi puissent légitimement en bénéficier.

Nuisances de l'aéroport de Cannes/Mandelieu : un enjeu de sécurité et de santé publique

Accompagnée par le Maire de La Roquette-sur-Siagne Jacques Pouplot, Michèle Tabarot a été reçue au Ministère des Transports avec pour objectif d’impulser un nouvel élan dans le processus de discussion avec l’ensemble des acteurs sur le sujet des nuisances aériennes véhiculées par l’aérodrome de Cannes/Mandelieu et d’apporter de réelles améliorations en termes de sécurité et de santé publique aux riverains des communes survolées, notamment dans la Vallée de la Siagne et à Mouans-Sartoux.

Michèle Tabarot et Jérôme Viaud reçus au Ministère de la Santé pour défendre le projet de modernisation de l'hôpital de Grasse

Reçus au Ministère des Solidarités et de la Santé, Michèle TABAROT, Député des Alpes-Maritimes, Jérôme VIAUD, Maire de Grasse et Président du Conseil de Surveillance du Centre Hospitalier de Grasse, ainsi que le Docteur Bruno PEBEYRE, suppléant de Michèle TABAROT, ont pu présenter le plan d'investissements du Centre Hospitaliser de Grasse qui s'articule autour de la construction d'un nouveau bloc opératoire, de la restructuration et de l'extension des urgences.

190618.MinistèreCHGrasseSi l'Agence Régionale de Santé PACA s'est engagée à accompagner financièrement ce programme de travaux à hauteur de 2 millions d'euros, les élus ont sollicité une réévaluation à la hausse de l'aide allouée et ont obtenu un engagement oral pour une participation financière d'au moins 3,4 millions d'euros.

En effet, ils ont rappelé l'importance de mener à bien ce projet de restructuration et de modernisation du plateau technique qui constitue un enjeu majeur pour le devenir de l'Hôpital de Grasse, à la fois en termes d'amélioration de l'offre de soins et de maintien d'un service public de qualité pour les usagers de l'hôpital public, mais également dans un souci de garantir au personnel de la communauté hospitalière des conditions et un environnement de travail qui soient adaptés à l'exercice de leurs missions.

Jérôme VIAUD, qui avait alerté la Ministre des Solidarités et de la Santé sur le mal-être du personnel hospitalier dans son courrier du 4 janvier 2018, a tenu à l'occasion de ce déplacement à relayer, avec Michèle TABAROT, les inquiétudes exprimées par les syndicats de l'Hôpital de Grasse sur la dégradation de leur condition de travail.

Les élus attendent désormais avec optimisme les engagements écrits de l’État.


Député des Alpes-Maritimes

NEWSLETTER

Connexion