ACTUALITÉS

Le Chef de l’État porte une lourde responsabilité dans la perte de souveraineté énergétique de la France

Le Chef de l’État porte une lourde responsabilité dans la perte de souveraineté énergétique de la France

Ce qui faisait hier notre force est aujourd'hui notre faiblesse.

Durant des décennies, la France a en effet été exportatrice nette d’électricité, elle doit aujourd’hui en importer.

Cela par la faute du Chef de l’État et de son prédécesseur qui ont sacrifié nos atouts et ont fait perdre à notre pays dix années sur l’entretien et le développement de la filière nucléaire.

Ces choix ont été désastreux et expliquent les difficultés actuelles bien plus que le contexte international car nous pourrions les surmonter si l’investissement avait été au rendez-vous.

Voilà pourquoi nous réclamons désormais une Commission d’enquête sur la perte de souveraineté énergétique de la France pour placer chacun devant ses responsabilités.

Nous voulons aussi de nouvelles réponses face à l’augmentation du coût de l’énergie  pour les particuliers, les collectivités locales et aussi pour les entreprises dont les factures explosent au fur et à mesure que les contrats en cours arrivent à échéance.

Nous devons entendre toutes ces inquiétudes et trouver ensemble les solutions que ce soit au niveau national pour amortir le choc mais aussi au niveau européen pour réformer le marché de l’énergie avant l’arrivée de l’hiver.

Il faut désormais de l’efficacité et ne plus se perdre en conjectures qui se traduiraient par des factures insupportables pour les ménages et pour les entreprises dont beaucoup sont désormais menacées de cessations d‘activité et de fermetures.


Député des Alpes-Maritimes

NEWSLETTER

Connexion