Admiration et soutien sans faille aux femmes iraniennes face à la république islamique en Iran

Je suis intervenue en commission des Affaires étrangères pour réaffirmer notre admiration et notre soutien sans faille à la rébellion courageuse des femmes iraniennes contre le port du voile et le régime de la terreur imposé par la république islamique en Iran.

Une mobilisation héroïque de ces iraniennes, au péril de leur vie, qui rend d’autant plus révoltantes les atteintes à la laïcité et à nos lois par certaines jeunes filles chez nous en France au sein de nos établissements scolaires. Celles-ci appellent une réaction de l’État sans aucune complaisance.

Pour conclure, j’ai souhaité à l'occasion de cette table ronde dénoncer la relation trouble qui existe entre la Russie et l’Iran sur la guerre en Ukraine avec la fourniture de drones de combat et de missiles par le régime de Téhéran aux troupes russes

Audiovisuel extérieur de la France : il faut réaffirmer notre rayonnement à l'International

J'ai eu l'occasion d'intervenir en commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale sur les crédits dévolus à l’audiovisuel extérieur de la France.

Dans un moment où les tensions géopolitiques sont de plus en plus pressantes dans le monde, j'ai pu rappeler l'importance de réaffirmer notre rayonnement à l’international.

Budget de la Sécurité Sociale : "Notre position est tout sauf un blanc-seing"

Pas question pour les Députés Les Républicains de voter ce Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale tant ce texte du Gouvernement n’est pas sincère et manque d’ambition.

Aucune réforme structurelle... La branche famille reste une variable d’ajustement. Le déficit de la branche vieillesse continuera de se creuser. La branche dépendance est ni plus ni moins qu’une coquille vide.

Enfin, les réponses apportées aux déserts médicaux sont inefficaces et la lutte contre la fraude sociale, après des années de déni, est encore beaucoup trop timide face à l’ampleur du phénomène.

Pour autant nous ne voterons pas non plus la motion de censure de la NUPES. Personne n’en sortirait gagnant et certainement pas les Français.

Mais que le Chef de l’État ne s’y trompe pas…

Notre position sur ce vote n’est pas un blanc-seing et ses menaces de dissolution ne nous impressionnent pas. S’il faut retourner devant les électeurs, nous y sommes prêts parce que nos convictions et la fidélité à nos valeurs passeront toujours avant nos mandats.

Guillemet red gauche Que le Chef de l'État ne s'y trompe pas… Notre position est tout sauf un blanc-seing ! Guillemet red droite

Nous n’aurons d’ailleurs aucune hésitation à présenter et voter une motion de censure le jour où ce sera dans l’intérêt de notre pays.

Mais face aux blocages stériles et au chaos nous ferons toujours le choix des propositions et du redressement de la France

Séminaire de l'assemblée parlementaire de l'OTAN à Helsinki

En tant que membre de la délégation française, j’ai récemment participé à un séminaire de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN à Helsinki rassemblant des représentants de 25 pays membres et partenaires de l’alliance.

Dans le contexte de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, nous avons pu avoir des échanges particulièrement intéressants sur l’environnement de sécurité européen et sur les enjeux futurs liés notamment à la Baltique et à l’Arctique désormais objets de convoitises.

181022.NATO Helsinky MTa 2 Intervention du Président finlandais en ouverture du séminaire

À cette occasion, nous avons également souhaité réaffirmer notre soutien à l’Ukraine mais aussi à la Finlande et à la Suède qui, confronté à une menace réelle, ont renoncé à leur tradition de non-alignement et ont demandé à rejoindre l’OTAN.

Ces deux pays sont nos alliés de longue date et concourent depuis toujours à la défense de nos intérêts stratégiques communs. Il est plus que légitime de les accueillir au sein de l’alliance euro-atlantique.

Une proposition de loi pour doubler les personnels soignants en EHPAD

Avec le soutien de trente collègues Députés, j’ai déposé une proposition de loi pour doubler le nombre de personnels soignants dans les maisons de retraite.

Le bien-être des personnes âgées doit être une priorité absolue pour les pouvoirs publics alors que la pandémie a révélé si cruellement le manque de moyens dans nos EHPAD et la souffrance qui peut en découler, pour les pensionnaires, mais aussi pour les agents de ces structures. 

  › Cet article pourrait également vous intéresser…
Besoins de recrutements dans les EHPAD et baisse du nombre de lits d'hospitalisation…

C’est pourquoi, dans la continuité d’une initiative similaire prise durant le précédent mandat, nous appelons à un doublement rapide du nombre de personnels soignants auprès des résidents des maisons de retraite.

C’est un enjeu de dignité, de solidarité et d’humanité et nous appelons le gouvernement et la majorité présidentielle à soutenir notre initiative tout en faisant les efforts nécessaires pour valoriser enfin les métiers du grand-âge.


Député des Alpes-Maritimes

NEWSLETTER

Connexion