ACTUALITÉS

Cérémonie des Voeux 2023 au Cannet : ces trois dernières années nous avons affronté collectivement des défis inédits

Cérémonie des Voeux 2023 au Cannet : ces trois dernières années nous avons affronté collectivement des défis inédits

Après trois années de « privation » à cause de la pandémie de Covid-19, la traditionnelle cérémonie des vœux au Cannet faisait son grand retour à La Palestre ce dimanche 22 janvier.
Une fois l'allocution du Maire du Cannet Yves Pigrenet terminée, ce fut au tour de Michèle Tabarot, Député de la 9ème circonscription des Alpes-Maritimes et Présidente de la Majorité municipale du Cannet de s'exprimer devant plus de 3.000 personnes qui s'étaient donné rendez-vous pour partager ce qui restera une nouvelle fois comme un très grand moment de rassemblement.


C’est un très grand bonheur de vous retrouver si nombreux aujourd’hui pour cette cérémonie des vœux. A cause de cette terrible pandémie, cela fait déjà trois ans que nous en étions privés.

C’était un crève-cœur de devoir y renoncer année après année. Parce que, j’aime ce moment. J’aime y retrouver mes amis toujours fidèles. J’aime aussi y rencontrer de nouveaux administrés, qui veulent partager cet instant avec nous. Oui, j’aime la chaleur et l’amitié que vous me donnez à chaque fois que nous nous retrouvons ici.

Et croyez-moi, j’ai hâte. Hâte de prononcer ce discours, d’entonner avec vous notre hymne national, puis de descendre les marches qui me séparent de vous pour partager un mot, un sourire, une bise, et un bon moment avec vous tous. Mais avant cela, j’ai quand même des choses à vous dire. Parce que trois ans c’est long.

Nous avons connu beaucoup d’évènements. Avec de vrais moments de joie. A commencer par notre réélection, avec Yves et avec notre équipe, dès le premier tour des élections municipales de 2020. Plus récemment, vous m’avez aussi offert une belle victoire aux élections législatives. Le contexte était pourtant très difficile sur le plan national. Mais vous avez été solides et vous avez été au rendez-vous. A tous, un immense, merci pour cette confiance qui me donne tellement de force.

Enfin sur un plan plus personnel, quel bonheur de savoir que la famille de Philippe va bientôt s’agrandir. C’est une joie pour nous tous. Ces instants du quotidien nous donnent la force d’affronter les moments plus difficiles. Je le sais, durant les années écoulées, nous sommes nombreux à avoir perdu des êtres chers. Beaucoup d’amis nous manquent aujourd’hui dans cette salle.

Guillemet red gauche C’est au souvenir de Suzanne et de Patrick que nous dédions cette cérémonie… Guillemet red droite

J’ai d’ailleurs un pincement au cœur en me tournant vers la tribune de nos conseillers municipaux. Pour la première fois, il y manque deux élus remarquables, deux très belles personnes qui nous entouraient toujours de leur bienveillance et de leur affection. J’ai une pensée émue pour Suzanne BLONDEAU-MENACHE, qui était une élue très aimée, et très engagée pour la solidarité. Elle laisse un grand vide.

Et puis, il y a quelques semaines, nous avons vécu la tristesse de perdre notre très grand ami Patrick TAMBAY. Vous le connaissiez tous. C’était un immense champion et un très grand homme qui, malgré sa carrière et son palmarès, a su, en toute simplicité, se mettre au service du Cannet, de notre jeunesse, et de nos clubs sportifs auxquels il a tellement donné. Ça a été une grande douleur de dire adieu à celui qui a été notre compagnon de route pendant tant d’années. Son sourire et sa présence réconfortante nous manquent beaucoup.

230123.RIP SBMDPT

Suzanne Blondeau-Ménache [1943 – 2022] Patrick Tambay [1949 – 2022]


Ces trois dernières années nous avons affronté des défis collectifs inédits

Comme vous pouvez l’imaginer, c’est avec émotion que je vais poursuivre ce discours. Oui, les 3 années qui se sont écoulées ont été difficiles. Nous avons affronté des défis collectifs inédits. Nous nous sommes adaptés et nous avons réinventés notre action pour affronter toutes les crises.

Face à la pandémie, nous avons été à l’initiative. Souvenez-vous des repas livrées au domicile des séniors, des 30 000 masques fabriqués et distribués par nos équipes à la population en pleine pénurie. Rappelez-vous aussi, les centres de dépistage, les aides pour les entreprises, et le centre de vaccination qui a très bien fonctionné, vous n’avez pas cessé de nous le dire.

Face aux vagues de chaleur aussi, nous avons été mobilisés. Nous avons activé notre cellule dédiée. Nous avons été au contact des personnes isolées et fragiles pour veiller à leur bien-être et nous avons ouvert des espaces de fraicheur.

Aujourd’hui encore, nous sommes confrontés à l’inflation et à l’explosion des prix de l’énergie.

Nous avons réactivé notre « Task-Force » pour aider les particuliers et les entreprises face à une situation à peine croyable. J’en reparlerai dans un instant.

Oui, mes chers Amis, les crises se succèdent. Elles impactent douloureusement nos quotidiens mais nous trouvons des réponses ensemble. Nous le devons à nos agents municipaux auxquels je rends hommage. Ils sont présents à chaque fois, en allant au-delà de leur mission, pour servir l’intérêt général. Certains sont devenus du jour au lendemain chauffeurs, livreurs, agents d’accueil, préparateurs de commandes… Ils l’ont fait avec un état d’esprit exceptionnel et je les en remercie du fond du cœur. Grâce à cela, nous avons redonné du sens au mot « Collectivité ». Il définit si bien notre belle ville du Cannet.

Guillemet red gauche Nous allons parvenir pour la 28ème année consécutive à ne pas augmenter notre part de la fiscalité locale pour les Cannettans. Guillemet red droite

Parce que malgré ces crises, nous tenons aussi nos engagements en tandem avec Yves et avec le soutien de toute notre belle équipe municipale. Nous le faisons avec courage parce que la situation est délicate. Et nous le faisons aussi avec responsabilité parce que, malgré l’attitude de l’État qui baisse nos dotations et qui impose toujours plus de charges, nous allons parvenir pour la 28ème année consécutive, à ne pas augmenter notre part de la fiscalité locale pour les Cannettans. Pour nous c’est essentiel. Il est hors de question d’alourdir la facture alors que vous subissez déjà des records d’inflation.


Écoles, complexes sportifs, déplacements, Culture… Nous maintenons un haut niveau d'investissements

Je ne vais pas faire l’inventaire de tout ce qui a été fait ces dernières années. Je voudrais seulement revenir sur quelques souvenirs qui m’ont marquée. En commençant par le sport, parce que ce sont peut-être nos plus belles émotions…

Je repense au parcours exceptionnel de l’ESCR Football en Coupe de France 2022, avec ce match face à l’Olympique de Marseille au stade Vélodrome. Nous étions avec plus de 2.000 Cannettans et Rochevillois qui n’oublieront jamais cet instant.

Je repense aussi à la joie de voir les joueuses du Voléro Le Cannet soulever la coupe de France, puis le titre de championne de France de volley. Ce parcours exceptionnel nous donne la chance d’accueillir désormais des matchs de ligue des champions dans cette salle de la Palestre, avec une ambiance magnifique.

Cette salle qui a renoué avec de grands évènements comme le championnat du Monde de Boxe d’Arsène Goulamirian et des concerts d’artistes de haut niveau comme Lara Fabian.

Je salue aussi le Handibasket qui vient de jouer la finale de la Coupe de France, le tennis de table, champion de France de Nationale 2, le basket et tous nos clubs et nos sportifs qui nous rendent très fiers.

Autre belles images que je garde en mémoire, ce sont ces moments partagés avec notre jeunesse et avec les jeunes de notre Conseil municipal. Notamment quand nous avons inauguré la nouvelle maternelle des Pins, cette école historique de Rocheville qui a été entièrement reconstruite. Notre action pour l’enfance c’est aussi les ateliers du Musée Bonnard, la fête du jeu à l’automne qui est un immense succès, les festivités de Noël, les journées de jeu dans tous les quartiers pendant les vacances… Nous sommes une ville amie des enfants et nous sommes fiers de cette reconnaissance délivrée par l’UNICEF.

WhatsApp Image 2023 01 22 at 17.03.08

S’agissant de nos séniors aussi, j’ai de très bons souvenirs : Le bonheur de ces instants partagés au banquet de la Bégum, au bal de la Saint-Valentin, ou au printemps des séniors du Conseil départemental avec un concert exceptionnel de Gilbert Montagné.

Nous avons aussi créé le premier « Bus AIDANT » de la Région. Ce bus se rend dans tous les quartiers de la ville pour aider les administrés à faire leurs démarches en ligne. Depuis le printemps, vous avez été plus de 1.500 à vous y rendre.

Au niveau culturel également, l’année a été très belle. Nous avons célébré les 140 ans de notre église Sainte-Philomène qui brille plus que jamais.

Le Musée Bonnard a accueilli trois nouvelles grandes expositions, notamment cet été en lien avec le Musée Mitsubishi de Tokyo. Nous avons aussi renouvelé notre partenariat avec le musée d’Orsay. C’est l’un des plus grands musées au monde qui nous réitère ainsi sa confiance et qui continue de nous prêter des œuvres d’exception.

Cher Philippe, Cher Jérôme, nous avons également mis en place un billet combiné. Il permet de visiter le Musée Bonnard et le Musée de la Parfumerie à Grasse. Cela renforce les synergies dans notre territoire.

Grace à ces efforts, nous pouvons annoncer que deux hôtels 4 étoiles vont bientôt s’installer au Cannet.

Pour continuer à  soutenir ce dynamisme, nous avons aussi réalisé la première phase de la liaison piétonnière entre le Tivoli et la place Bellevue. Le nouvel ascenseur rencontre un grand succès, de même que le nouveau jardin méditerranéen. C’est un magnifique espace de fraicheur qui manquait dans le quartier.


Le Cannet, onzième ville la plus sûre de France

En parlant d’environnement, je repense aussi à ce bon moment passé avec Jean-Pierre PELARDY, lors de l’inauguration des jardins familiaux à Gour-de-Coule. C’est ici aussi un vrai succès.

Enfin, s’agissant de 2022, je repense aussi à un moment plus difficile pour l’Europe et surtout pour nos amis Ukrainiens qui sont confrontés à une guerre atroce. Du jour au lendemain, des hommes, des femmes et des enfants se sont retrouvés sous les bombes et confrontés à une horreur que nous espérions ne plus jamais subir en Europe. Nous avons un devoir de solidarité envers eux. Sincèrement, quelle émotion de repenser l’arrivée de ces femmes et de ces enfants ukrainiens, que nos agents sont allés chercher en bus et que nous avons rapatriés. Ils étaient épuisés à leur arrivée au Cannet, mais ils savaient qu’à partir de maintenant ils étaient en sécurité. La mobilisation des Cannettans et des Rochevillois a été remarquable. Grace à cela nous avons aussi pu acheminer des biens de première nécessité vers l’Ukraine. C’est un effort que nous poursuivrons aussi longtemps qu’il le faudra.

Ces moments forts symbolisent tout le sens de notre action. Vous me le dites souvent. Vous êtes très fiers quand les médias nationaux parlent de notre ville et nous citent en exemple. Récemment encore, dans un article du Parisien, nous apprenions que Le Cannet est la 11ème ville la plus sûre de France ! C’est exceptionnel pour une commune de la Côte d’Azur. Alors vraiment : un très grand merci aux forces de l’ordre et à notre police municipale si courageuse dans sa mission.

WhatsApp Image 2023 01 22 at 16.35.06


Ensemble nous préparons aussi l’avenir du Cannet

Au Cannet-centre, les études pour les travaux de l’école de la Bastière vont être lancées. Nous avançons aussi sur le projet de nouveau parking dans le centre-ville. La deuxième phase de la liaison vers la Place BELLEVUE va être engagée dans l’année. Enfin, les travaux de la Rue de Cannes et de la Place Leclerc sont en cours. Ils sont d’importance et ils vont permettre d’embellir ce cœur de ville qui accueille des commerces de grande qualité.

A Rocheville, le giratoire de la place Foch va être bientôt livré. Une nouvelle phase de l’Écoquartier est engagée avec notamment un nouveau parking public de 105 places qui va soulager le secteur. Les travaux de sécurisation du Montjoli sont en cours et un giratoire va être créé à l’intersection avec les Campelières. Et puis, nous avons aussi une excellente nouvelle. Les travaux du stade Maurice Jeanpierre et de sa tribune s’achèvent. D’ici peu nous organiserons avec le club un très bel évènement pour son inauguration. Ce sera un nouveau grand moment de la vie de notre commune et nous sommes impatients de le vivre.

Enfin, à l’ouest du Cannet, une nouvelle piste cyclable est en cours de réalisation sur le Carimaï pour relier Garibondy à Rocheville. Et le bassin de rétention pour améliorer la protection de la Palestre et de ce secteur contre les inondations va être lancé.


De nombreux combats remportés pour notre circonscription

Il y a aussi dans cette salle de nombreux élus et amis venus de tout notre territoire. A eux aussi je veux dire quelques mots sur mon action de Député. Depuis que j’ai été réélue en juin dernier, le rythme a été intense.

Au niveau local, de nombreux projets se sont concrétisés avec la dernière tranche de la liaison routière de la Siagne, le grand parking de Mouans-Sartoux, le lancement de l’échangeur de la Paoute…

Mais ce dont je suis le plus heureuse, ce sont les combats que nous avons remportés avec les élus qui m’entourent.

D’abord quand on nous a expliqué que les soignants de Cannes et de Grasse n’auraient pas le droit à la prime Covid. C’était scandaleux alors qu’ils ont mis leurs propres vies en danger, pour nous soigner au plus fort de la pandémie. Nous avons saisi le Ministre de la Santé et nous avons obtenu gain de cause pour réparer cette injustice.

Ensuite, sur un projet que tu portes avec courage, mon cher Jérôme, on nous a dit que pour la modernisation de l’hôpital de Grasse qui coutera 35 millions d’euros, l’Etat ne donnerait qu’un million. Quand on voit ce que d’autres territoires ont obtenu pour des projets bien moins vitaux, c’était à peine croyable. Avec toi, nous sommes allés défendre le dossier au Ministère de la Santé et à l’ARS. Au final nous avons obtenu 7 millions d’euros d’aides de l’Etat et le chantier a été lancé pour notre plus grand bonheur !

On nous a aussi alertés sur des projets de règlements européens qui menaçaient nos cultures de plantes à parfum. La lavande allait devenir le nouvel ennemi public à bannir… Nous sommes allés à Bruxelles avec les représentants de la parfumerie. Nous avons été reçus par le commissaire européen à l’environnement. Ça a été une grande joie d’apprendre le report des réformes puis, sous l’impulsion de notre ami le Député européen François-Xavier BELLAMY, l’adoption d’un amendement qui va permettre de protéger nos cultures traditionnelles. C’est une belle victoire.

WhatsApp Image 2023 01 22 at 16.51.57


Autre volet de mon action : le travail à l’Assemblée nationale

Je le dis en toute honnêteté, c’est affligeant. J’ai connu des passes d’armes, des blocages, des crises. Mais il y a des limites. Je n’ai jamais vu un tel niveau de violence de la part de l’extrême-gauche qui ne pense qu’à la provocation, aux petits coups médiatiques, et qui rêve, matin, midi et soir de renverser la table.

Peu importe, moi j’accomplis ma mission, avec une passion intacte. Et je tiens ma promesse. Je vote les lois qui vont dans le sens de l’intérêt général et je m’oppose, avec force, aux autres.

Alors, même si certains nous ont critiqués, j’ai voté sans hésiter les lois sur le pouvoir d’achat. Nous y avons imposé nos amendements avec : une baisse des prix du carburant, des aides pour le chauffage, la possibilité de faire plus d’heures supplémentaires et surtout la revalorisation immédiate des retraites au niveau de l’inflation. Voilà des mesures fortes que nous avons imposées avec courage, à la différence de ceux qui ne proposent rien et veulent uniquement le blocage.

Nous poursuivons aussi le combat sur les couts de l’énergie. Certains ne peuvent plus allumer le chauffage parce que c’est trop cher. Des copropriétés entières ont coupé la chaufferie, parce que c’est trop cher. Des entreprises cessent leur production parce que c’est trop cher. Nous sommes en France, en 2023, et certains n’ont plus accès à l’énergie.

Mais comment est-ce possible ? Comment est-ce arrivé ? Comment notre pays, qui exportait de l’électricité en Europe entière, a perdu son autonomie énergétique ? On nous explique que c’est à cause de la guerre en Ukraine, mais c’est faux ! Nous payons 10 années de choix politiques catastrophiques. L’investissement dans le nucléaire a été stoppé. Le quart de nos réacteurs est encore à l’arrêt. Voilà comment notre indépendance a été sacrifiée.

Les annonces d’aides se multiplient, des milliards sont dépensés mais ça ne marche pas. Le dispositif est trop complexe. Il laisse de côté nos boulangers et nos petites entreprises qui meurent. Il faut des mécanismes efficaces pour rétablir la situation. Il faut agir maintenant pour éviter le naufrage.


Personne n’a envie de travailler plus longtemps mais il y a des réalités qui s’imposent à nous

Et puisque j’aborde les réformes en cours, je ne peux pas ne pas parler de la réforme des retraites.

Je sais que ce n’est pas populaire. Personne n’a envie de travailler plus longtemps. Et pourtant, partout ailleurs en Europe c’est déjà le cas parce qu’il y a des réalités qui s’imposent à nous.

Il y a de moins en moins de cotisants pour financer les retraites. On ne peut pas augmenter les charges sur les salaires pour ne pas appauvrir encore plus les travailleurs.

La solution de facilité, ce serait évidemment de ne rien faire. On laisse le déficit exploser et à la fin on n’a plus les moyens de payer les retraites. Ne pensez pas que c’est de la science-fiction. C’est exactement ce qui est arrivé en Grèce avec une baisse des pensions de 40% en 10 ans. Nous ne voulons pas cela pour nos retraités.

Alors, je ne vais pas me défausser. Je ne m’opposerai pas à cette réforme que ma famille politique réclame depuis des années.

Guillemet red gauche Nous avons obtenu du Gouvernement la revalorisation des petites retraites pour 2 millions de personnes qui en étaient exclus… Guillemet red droite

Notre groupe a obtenu la revalorisation des petites retraites pour 2 millions de personnes qui en étaient exclus. Au lieu des 65 ans, nous avons obtenu un report à 63 ans en 2027 et une clause de revoyure pour valider ou non le report à 64 ans. Tout n’est pas parfait et j’espère que nous progresserons sur la situation des femmes, les réversions, les étudiants, les carrières longues, la pénibilité.

Ce ne sont pas les menaces de la CGT qui me feront changer de convictions. Je ne ferai pas partie de ces élus qui, sous couvert de défendre les acquis sociaux, sont les fossoyeurs de notre système de retraite.

220122.Salle VoeuxLeCannet2023 2


Autre source de préoccupation majeure, la situation du régalien dans notre pays

Le premier pilier c’est la santé. Elle fait notre fierté mais elle est en train de s’effondrer sous nos yeux. On manque de médicaments, on manque de médecins… Et l’hôpital public ne tient que grâce aux soignants dont le courage est exemplaire ! Le Chef de l’État en est à son troisième plan, nous traversons une pandémie et la situation s’aggrave encore. Il faut réagir Monsieur le Président. Les médecins et les soignants vous donnent des solutions. Écoutez-les.

Le deuxième pilier c’est la sécurité. Nous le voyons chaque jour : l’autorité elle aussi est fragilisée. A force de laxisme, c’est l’impunité qui l’a emporté. Des quartiers entiers sont devenus des zones de non-droit. Je veux redire ici mon admiration aux policiers, aux gendarmes et aux pompiers qui malgré le manque de moyens assument leurs missions avec honneur. Je dénonce cette extrême-gauche anti-flics, qui considère que les policiers sont les agresseurs et qui se range honteusement du côté des criminels qui forcent les barrages au risque de tuer nos policiers. Nous, nous serons toujours aux côtés de nos forces de l’ordre dont le courage est exemplaire.

Le troisième pilier, c’est la Défense. Là aussi, il est urgent d’agir. J’ai remis un rapport sur le budget de nos armées. J’y dénonce nos renoncements. Notre Armée est l’une des plus belles au monde, mais la guerre nous a fait prendre conscience de ses besoins très importants. Si nous étions attaqués, l’Armée française n’aurait pas assez de munitions pour tenir plus de quelques jours dans un conflit de haute intensité. C’est notre souveraineté qui est en jeu. Si on ne réagit pas immédiatement, demain il sera trop tard. Emmanuel MACRON vient d’annoncer une augmentation des moyens qui reste insuffisante. Il faut aller plus loin et nous le rappellerons avec force.

Guillemet red gauche Non Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale ! Ce n’est pas aux Chefs d’établissements de se débrouiller... Il n’y a rien à négocier : l’interdiction des tenues religieuses à l’école doit être absolue. On ne transige pas avec le République. On ne transige pas avec la Démocratie ! Guillemet red droite

Enfin, le quatrième pilier c’est l’éducation... La France continue de reculer dans le classement PISA. Le niveau des élèves se détériore. Nous avons pourtant des enseignants dévoués mais ils ne sont pas assez soutenus. Ce n’est pas en recrutant des contractuels à une semaine de la rentrée que l’on fera des hussards noirs de la République. Il faut revaloriser les métiers pour créer de véritables vocations.

Il faut aussi protéger nos enseignants contre les agressions et contre les atteintes à la laïcité qui se multiplient. Non Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale, ce n’est pas aux Chefs d’établissements de se débrouiller. C’est bien à vous d’imposer le respect de la laïcité dans l’éducation. Non, Monsieur le Ministre, on ne peut pas rester sans réaction. Le courage vous impose de réagir. Parce que votre lâcheté coupable laisse des jeunes filles se filmer portant le voile au lycée plutôt que d’aller en cours, pendant que des jeunes femmes paient de leurs vies en Iran leur volonté d’être libres. Et pendant que des jeunes iraniens sont pendus pour leur offrir ce droit.

  › Cet article pourrait également vous intéresser…
Admiration et soutien sans faille aux femmes iraniennes face à la république islamique en Iran

Non, Monsieur le Ministre, il n’y a rien à négocier. L’interdiction des tenues religieuses à l’école doit être absolue. On ne transige pas avec l’École de la République. Et on ne transige pas avec la Démocratie !

Guillemet red gauche Le projet de loi du gouvernement sur l’immigration est inacceptable. La régularisation massive annoncée sera un nouvel appel d’air pour les filières criminelles de passeurs qui ont déjà transformé la Méditerranée en cimetière… Guillemet red droite

Autre sujet d’inquiétude : celui de l’immigration. Non pas pour les personnes qui arrivent en France en toute légalité, qui y travaillent et qui respectent nos valeurs. Mais pour ceux qui passent nos frontières sans papiers, parce que des marchands de mort leur ont dit que la France est un Eldorado pour les clandestins.

Je le dis sans détour. Le projet de loi du gouvernement sur l’immigration est inacceptable. La régularisation massive annoncée sera un nouvel appel d’air pour les filières criminelles qui profitent de la misère humaine et qui ont transformé la Méditerranée en cimetière.

Il faut prendre des mesures fortes : Le vote de quotas annuels au Parlement pour dire qui nous voulons accueillir ou non, dans notre pays, l’expulsion systématique des délinquants étrangers et des fichés S, et aussi l’exécution de toutes les Obligations de quitter le territoire, faute de quoi, on arrête de délivrer des visas.

Pourtant on a des grands discours de Gérald Darmanin, le Ministre de l’Intérieur qui avait promis de s’en occuper. On voit le résultat : 6% des OQTF exécutées… Et un Ministre  très fier d’annoncer que la crise des visas avec le Maghreb était terminée. Vous vous demandez à quoi ça a servi ? La réponse est très simple : à rien ! Nous n’avons absolument rien obtenu.

WhatsApp Image 2023 01 22 at 16.47.34

Par contre, le Président algérien, lui, peut expliquer dans les médias qu’il fait ce qu’il veut. Il refuse de reprendre les délinquants que nous voulons expulser mais peu importe. La France a plié le genou.

Nous lui avons offert une belle victoire dont il se glorifie…

Emmanuel Macron est allé à Alger. Dans la foulée, il y a envoyé la Première Ministre et 16 ministres…. C’est absolument inédit ! Comme toujours, premier geste : ils se sont prosternés devant le monument aux martyrs du FLN qui tuaient nos soldats, les harkis et les Européens.

  › Cet article pourrait également vous intéresser…
La visite d'Elisabeth Borne en Algérie révèle l’affaiblissement de la France sur la scène internationale

La France est le seul pays au monde qui préfère rendre hommage à ses anciens ennemis plutôt qu’à ceux qui l’ont servie avec fidélité. Quand on voit les nouvelles profanations de nos cimetières en Algérie, et l’état déplorable dans lequel la France laisse les tombes de nos aïeuls, c’est révoltant.

Guillemet red gauche La France est le seul pays au monde qui préfère rendre hommage à ses anciens ennemis plutôt qu’à ceux qui l’ont servie avec fidélité… C’est vrai qu'Emmanuel Macron a toujours préféré la repentance à la reconnaissance. Guillemet red droite

Je vois ici les anciens combattants, les pieds noirs et les harkis et je sais leur douleur. Soixante après les funestes accords d’Évian, le Président a fait de grandes promesses. Et comme nous l’avions prédit, il ne les a pas tenues ! C’est vrai qu’il a toujours préféré la repentance à la reconnaissance.


Il n’y a pas de Nation sans âme et sans destinée commune

Voilà mes Chers Amis ce que je souhaitais vous dire aujourd’hui. Comme à mon habitude, je me suis livrée avec cœur, sincérité et franchise. J’ai partagé des joies et des réussites. J’ai partagé nos inquiétudes. J’ai aussi partagé mes colères. Je sais que vous les vivez aussi. Vous me le dites souvent. Vous vous inquiétez de ce que va devenir la France. Ce qui faisait notre grandeur est aujourd’hui fragilisé. L’avenir nous semble bien sombre. Mais, nous ne devons pas accepter la fatalité.

Non, mes Chers Amis, rien n’est terminé. Rien n’est gravé dans le marbre. Je sais que nous pouvons croire au redressement de la France.

Mais pour ça il faudra des efforts. Pendant trop longtemps nous avons été trompés par l’illusion d’un État providence omnipotent. Certains pensent que la France leur doit tout et ne pensent jamais à ce qu’ils doivent à la France. Alors rappelons-le sans cesse. Il n’y a pas de droits sans devoirs. Il n’y a pas de réussite sans effort. Il n’y a pas de victoire sans sacrifice.

Guillemet red gauche Certains pensent que la France leur doit tout et ne pensent jamais à ce qu’ils doivent à la France ! Guillemet red droite

Il n’y a pas non plus de Nation sans âme et sans destinée commune. L’âme de la France, ce sont nos racines. Ce sont les valeurs de respect, de tolérance et de partage qui font la concorde nationale. L’âme de la France c’est aussi notre histoire et nos grands hommes qui ont inspiré le monde.  L’âme de la France c’est notre patrimoine et notre Culture sans nul autre pareil. Cette âme, nous devons la défendre contre les intégrismes, les séparatismes, et contre ceux qui veulent déboulonner nos statues religieuses. Comme si c’était cela qui menaçait aujourd’hui notre démocratie.

La France c’est aussi une destinée commune. Oui, la France a un avenir et c’est à nous de l’écrire. C’est à nous de faire en sorte qu’il soit meilleur pour nos enfants et pour les générations futures. Alors, je le sais. Ensemble nous renouerons avec l’autorité, le respect et l’éducation. Ensemble nous renouerons avec les valeurs qui ont fait l’unité de notre belle Nation. Oui, ensemble nous allons réussir, parce que nous avons dans nos cœurs une force invincible, nous avons dans nos cœurs une immense fierté, nous avons tout simplement dans nos cœurs, l’amour de la France.

230123.NuageDeMots DiscoursMTa


Député des Alpes-Maritimes

NEWSLETTER

Connexion