ACTUALITÉS

Algérie française : entre trahison et lâcheté, la nouvelle faute impardonnable du Chef de l'État

Il y avait malheureusement tout à craindre mais surtout rien à espérer de ce rapport tant le parti pris idéologique de Benjamin Stora est connu de tous… À la trahison et l’abandon, s’ajoute aujourd’hui une grande lâcheté !

Comment parler d’apaisement et en même temps chercher à effacer de notre histoire collective les apports positifs de la France en Algérie et les tragédies endurées par les Pieds-noirs, les Harkis et nos anciens combattants…

Guillemet red gauche Après ses propos inexcusables sur la colonisation française en Algérie, Emmanuel Macron commet une nouvelle faute impardonnable en sélectionnant parmi les mémoires !
Guillemet red droite

En faisant le choix de participer aux célébrations des funestes accords d’Évian qui divisent, plutôt qu’à celles du 5 décembre qui rassemblent, ou même de rendre un hommage aux victimes du 5 juillet 1962 lors des massacres d’Oran, Emmanuel Macron commet une nouvelle faute impardonnable en sélectionnant encore une fois parmi les mémoires.

  › Cet article pourrait également vous intéresser…
Propos inexcusables d'E. Macron sur la colonisation française en Algérie

Mes pensées vont aux Français d’Algérie et aux Harkis pour qui les déclarations du Chef de l’État ravivent de douloureuses blessures qui ne sont toujours pas refermées.


Député des Alpes-Maritimes

NEWSLETTER

Connexion