Massacre d'Oran le 5 juillet 1962

Une vive émotion et une profonde tristesse à l’évocation des massacres de tant d’innocents commis par le FLN le 5 juillet 1962 à Oran.

Pas un mot du Chef de l’État en hommage aux victimes de ces atrocités. Pas un mot pour les familles non plus…

  › Cet article pourrait également vous intéresser…
19 mars 1962 : une date de sinistre mémoire

On aurait aimé qu’il commémore cette date de sinistre mémoire plutôt que de le voir donner des gages de repentance perpétuelle au régime algérien.