ACTUALITÉS

Assassinat d’une infirmière : une tragédie qui exige fermeté judiciaire et sanctions pénales renforcées

Assassinat d’une infirmière : une tragédie qui exige fermeté judiciaire et sanctions pénales renforcées

Une infirmière de 37 ans est décédée après une attaque au couteau au CHU de Reims. Le suspect, un homme de 59 ans, avait déjà commis une agression similaire. En juin 2017, il avait blessé quatre personnes, dont une grièvement.

Révoltée par la mort terrible de cette infirmière du CHU de Reims attaquée à l’arme blanche par un homme déjà connu défavorablement des services de police et qui avait été déclaré irresponsable pénalement puis laissé en liberté par décision de Justice.

Tout mon soutien à sa collègue blessée et à toute la communauté médicale dans l’épreuve difficile qu’elle traverse.

Face à cette nouvelle tragédie où un individu dangereux réchappe aux conséquences de ses actes, la fermeté doit être édictée en règle absolue et les sanctions prononcées à l’encontre des auteurs de violences contre des soignants sévèrement renforcées, au même titre que celles punissant les agressions commises envers nos Forces de l’ordre, pompiers, enseignants…

A l'Assemblée nationale

Neuvième circonscription

La Ville du Cannet

Suivre l'actualité de votre Député

Michèle TABAROT – Permanence parlementaire
56 place du Logis 06580 Pégomas    04.93.42.61.23

Mentions légales © Michèle Tabarot, tous droits réservés.

Michèle TABAROT
Député des Alpes-Maritimes

151220.Ban MT Fig AssNat 960

NEWSLETTER