Michèle TABAROT, Député de la 9° Circonscription des Alpes-Maritimes

110916.RP JFC Foule
Plus de 1.000 personnes venues assister à la rentrée politique de Jean-François COPÉ au Cannet, Alpes-Maritimes • (crédits photos /DR)
100916.RP JFC Séminaire 110916.RP JFC ConfPresse

En ce début de semaine, Jean-François COPÉ était en déplacement en Lozère où il retrouvait Pierre Morel-A-L’Huissier, Député-Maire de Fournels et l’opportunité d'entreprendre de nouveaux débats passionnants avec les Français.

A Saint-Amans d’abord, pour une réunion publique durant laquelle les questions liées à la ruralité ont occupé une place prépondérante dans les échanges. Jean-François COPÉ a exposé ses propositions et notamment la création d’une Agence Nationale pour le Renouveau de la Ruralité sur le modèle de l’ANRU qui, pour les quartiers sensibles, est un succès de politique publique.

Cette AN2R financerait trois grandes priorités en zone rurale : la couverture numérique, les transports, l’accès aux services à la personne.

110716.Lozere RPublique

Ensuite, les discussions se sont poursuivies avec des agriculteurs dans leurs exploitations. Ici encore, le même reproche : « trop de charges, trop de normes, trop de contraintes, trop d’opprobre… Vous nous abandonnez, un litre de lait coûte moins cher qu’une cigarette ! ». Partout, la même défiance face aux politiques : la gauche est disqualifiée par son inaction et la droite a déçu. Conscient de cette réalité, Jean-François COPÉ a partagé sa vision sur le sujet et proposé un véritable – new deal – pour construire une agriculture forte, respectée et au service de notre souveraineté alimentaire.

110716.Lozere Agri1 110716.Lozere Agri2

Le lendemain notre candidat se rendait dans les Hauts-de-Seine. Accueilli chaleureusement par Jacques Kossowski, Député-Maire de Courbevoie, Jean-François COPÉ a tenu une réunion publique au cours de laquelle il a une nouvelle fois développé son programme de Droite décomplexée prônant le rétablissement de l’autorité de l’État, plus de liberté économique à tous les étages et la lutte contre le communautarisme religieux.

Un projet, et la méthode sur laquelle il fonde son application : celle du gouvernement par ordonnances, de manière à appliquer tout de suite, dans les semaines qui suivent l’élection présidentielle de 2017, les 15 décisions majeures qui vont déverrouiller le pays.

120716.Courbevoie RPublique

Jeudi matin, sur le plateau de France 2 dans l’émission « les 4 vérités » présentée par Guillaume Daret, Jean-François COPÉ a regretté que depuis des années l'État se trompe de message en étant omniprésent sur les questions Économiques & Sociales et très absent sur les questions de Sécurité & de Défense. Pour lui, il faut faire exactement l'inverse...

Maintenant, il faut que l’État libère l’économie et réinvestisse le « régalien » — JFC
Retrouver l'interview parue cette semaine dans le Nouvel Economiste

140716.TeleMatin 4V

Après cette nouvelle attaque terroriste abominable perpétrée sur notre sol jeudi soir – dans les Alpes-Maritimes à Nice – nous ne pouvons plus attendre de nouveaux attentats et de nouvelles victimes pour agir enfin. Pour Jean-François COPÉ, la guerre est en France et il faut l’assumer... En frappant fort et tout de suite ! À ce titre, il préconise un grand « plan de bataille contre le terrorisme islamiste ».

Illustr ArtBLOG

Ca suffit ! La guerre est en France, assumons-le enfin !

Un sentiment d’horreur absolue m’anime ce matin. L’image de ce camion barbare dans la foule innocente à Nice va hanter pour longtemps nos consciences. Je pense à toutes les victimes, les femmes, les hommes, les enfants ; à toutes les familles brisées dans leur cœur et dans leur chair ; à tous ces Français tués ou blessés ce soir du 14 juillet 2016 car ils fêtaient simplement notre patrie. Par cette date qui n’a rien de neutre, c’est évidemment l’ensemble de la France et de ce qu’elle représente qui était ciblé.

La compassion et le deuil sont indispensables. Mais ils ne peuvent en aucun cas suffire. Nous ne combattrons pas le terrorisme avec des bougies, des cérémonies et des larmes. Le temps est venu d’agir fort et de tirer – enfin – toutes les conséquences de ce nouvel attentat.

Cela fait maintenant plus de 18 mois que les terroristes frappent, régulièrement, massivement, notre pays, ses symboles, sa civilisation : journalistes, juifs, policiers, jeunesse, citoyens... Cela fait 18 mois que nous savons que nous avons à affronter la pire menace sur notre sol depuis plus de cinquante ans. Cela fait 18 mois que plus personne ne peut nier, et depuis très longtemps en fait, que nous avons changé d’époque : que le temps de l’insouciance post effondrement du bloc de l’Est est révolu, que nous sommes en guerre et que nos démocraties doivent assumer sans faiblesse que la sécurité est la première de nos libertés.

Ayons le courage d’agir enfin, pour sauvegarder notre identité, nos valeurs, notre mode de vie, nos libertés, tout ce qui fait la France et que nous devons à tout prix préserver de la barbarie ! — JFC

Jean-François COPÉ
« son plan de bataille contre le terrorisme islamiste »

Jean-François COPÉ dans les Médias…

LA SEMAINE PROCHAINE • Durant la période estivale, Jean-François COPÉ continuera de défendre son projet de Droite décomplexée et les solutions qu'il propose pour le redressement de la France.

Mardi, dès 7:45 il sera dans les locaux de RTL, invité de Jérôme Chapuis et vendredi ce sera au tour d’Europe 1 de le recevoir en studio à 8:20 dans la Matinale politique animée par Samuel Etienne.

  Jean-François COPÉ
mardi à 7:45 en Direct sur RTL
  Jean-François COPÉ
vendredi à 8:20 sur Europe 1
 

Une semaine qui débute dans les Médias par la Matinale de France Info suivie d'un passage sur Radio Classique face à Gérard Leclerc et d'une interview « grand angle » parue dans le journal Les Échos.

Au surlendemain du Conseil National « les Républicains », Jean-François COPÉ a défendu son Programme de Droite décomplexée et la méthode de Gouvernement par ordonnances sur laquelle il fonde son application. Pour lui, il s'agit de la seule réponse à la hauteur face au message de défiance des Français : "Pourquoi feriez-vous demain ce que vous n’avez pas fait depuis 10 ans et comment être certains qu'une fois élu vous ne reculerez plus ?".

FranceInfo Itw RadioClassique Itw

LesEchos ItwGrandAngle

Puis Jean-François s’est rendu sur le plateau du Figaro • TV. Face au journaliste Yves Thréard, invité à réagir sur l'actualité nationale et notamment l’utilisation de l'article 49.3 par le Gouvernement concernant l'adoption du Projet de "loi Travail", Jean-François COPÉ a dénoncé les reculades successives de François Hollande qui sont – là encore – une nouvelle illustration de l’effondrement du Commandement à la tête de notre pays.

Au cours de l’émission, il a aussi été largement question d’Éducation Nationale. Jean-François COPÉ a rappelé sa volonté de remobiliser la Nation par des symboles qui participeront dès l’enfance à renforcer la fierté d'être Français et le sentiment d’appartenir à une communauté de destin. Pour cela, il souhaite rendre obligatoire : le lever du drapeau, le chant de la Marseillaise et le port de l’uniforme à l’école publique ainsi que l'instauration d'un service civique d'une durée de 6 mois.

Sous-catégories