Michèle TABAROT, Député des Alpes-Maritimes

Il y a quelques semaines, Michèle TABAROT alertait le Gouvernement sur cette injustice introduite par l’article 80 de la loi de financement de la Sécurité Sociale qui consiste notamment à demander aux parents de payer pour le transport de leurs enfants hospitalisés sur de longues durées afin qu’ils puissent retourner dans leurs foyers le week-end y retrouver leurs proches.

Dans la réponse qu’elle vient de lui apporter, la Ministre de la Santé annonce suspendre la mise en œuvre de cette réforme de manière à pouvoir réexaminer chacune de ces situations douloureuses.

S’il s’agit en effet d’une première victoire encourageante, Michèle TABAROT reste néanmoins déterminée à faire adopter par le Parlement sa proposition de loi cosignée par 40 Députés pour que dans chacune de ces situations particulières, la solidarité nationale puisse s’exprimer pleinement envers ces familles déjà lourdement affectées.

 Accèder à la proposition de loi de Michèle TABAROT visant à rétablir la prise en charge des frais de transports pour les permissions de sorties accordées aux personnes hospitalisées