Révoltée par la diffusion hier soir (ndlr : 06/10/2020) sur France 2 d’un pseudo documentaire en totale contradiction avec l’obligation de neutralité du Service public.

Ni plus ni moins qu’un outil de propagande entre les mains des chantres de la repentance et de tous ceux qui voudraient réécrire de façon partiale l’histoire de France pour tenter d’effacer des mémoires les apports bénéfiques de la colonisation en Algérie comme ailleurs et nier la réalité du traumatisme enduré par les Pieds Noirs et les Harkis arrachés à leur terre et à leurs racines.

Ce n’est pas en ravivant les souffrances de la sorte que l’on parviendra à apaiser le souvenir de ces épreuves tragiques…