Michèle TABAROT, Député des Alpes-Maritimes

Reçus au Ministère des Solidarités et de la Santé, Michèle TABAROT, Député des Alpes-Maritimes, Jérôme VIAUD, Maire de Grasse et Président du Conseil de Surveillance du Centre Hospitalier de Grasse, ainsi que le Docteur Bruno PEBEYRE, suppléant de Michèle TABAROT, ont pu présenter le plan d'investissements du Centre Hospitaliser de Grasse qui s'articule autour de la construction d'un nouveau bloc opératoire, de la restructuration et de l'extension des urgences.

190618.MinistèreCHGrasseSi l'Agence Régionale de Santé PACA s'est engagée à accompagner financièrement ce programme de travaux à hauteur de 2 millions d'euros, les élus ont sollicité une réévaluation à la hausse de l'aide allouée et ont obtenu un engagement oral pour une participation financière d'au moins 3,4 millions d'euros.

En effet, ils ont rappelé l'importance de mener à bien ce projet de restructuration et de modernisation du plateau technique qui constitue un enjeu majeur pour le devenir de l'Hôpital de Grasse, à la fois en termes d'amélioration de l'offre de soins et de maintien d'un service public de qualité pour les usagers de l'hôpital public, mais également dans un souci de garantir au personnel de la communauté hospitalière des conditions et un environnement de travail qui soient adaptés à l'exercice de leurs missions.

Jérôme VIAUD, qui avait alerté la Ministre des Solidarités et de la Santé sur le mal-être du personnel hospitalier dans son courrier du 4 janvier 2018, a tenu à l'occasion de ce déplacement à relayer, avec Michèle TABAROT, les inquiétudes exprimées par les syndicats de l'Hôpital de Grasse sur la dégradation de leur condition de travail.

Les élus attendent désormais avec optimisme les engagements écrits de l’État.