Michèle TABAROT, Député-Maire du Cannet

070617.RPublCannet salle
Une salle archi-comble. Des militants, des sympathisants chauffés à blanc. Des drapeaux tricolores brandis et agités, standing-ovation sur standing-ovation Rétrospective du grand meeting de Michèle TABAROT au Cannet

Discours de Michèle TABAROT

A tous les amis que je retrouve dans cette salle, je veux vous remercier pour votre fidélité qui me touche sincèrement. Merci aussi à ceux qui sont venus pour la première fois nous témoigner leur soutien.

Vous avez été là. Pas seulement ce soir, mais tout au long d’une campagne courte mais intense au cours de laquelle nous avons multiplié les rencontres et les réunions à Auribeau-sur-Siagne, à Grasse, à Mougins, à Mouans-Sartoux, à La Roquette-sur-Siagne, à Pégomas et bien sûr au Cannet.

Croyez-moi, j’ai aimé chacun de ces instants. Ils m’ont conforté dans le choix que j’ai fait. Car, vous le savez, j’ai accepté d’être la candidate du rassemblement dans notre circonscription, avec le soutien des Maires, des Conseillers départementaux, et des Conseillers régionaux.

Guillemet red gauche Dans une situation nationale inédite, je ne pouvais pas me dérober. Être candidate, c’était mon devoir !
Guillemet red droite

Dans une situation nationale inédite, je ne pouvais pas me dérober. Être candidate, c’était mon devoir. Mon devoir pour éviter tout risque de division, mon devoir pour défendre nos valeurs, mon devoir enfin, envers ma famille politique, dans une circonscription que nous avons repris à la gauche il n’y a pas si longtemps.

Mon bilan de Député de la 9° Circonscription

Au moment d’évoquer cette candidature, je voudrais revenir quelques instants sur mon bilan de Député de la 9° Circonscription des Alpes-Maritimes. Je ne vais pas refaire ici toute la liste du travail accompli durant cinq années pour la sécurité, la lutte contre les inondations, les nuisances aériennes et tant d’autres dossiers.

Je veux simplement rappeler qu’être Député m’a permis d’obtenir de nombreuses aides financières de l’État, de la Région et du Département pour les projets de notre circonscription et aussi du Cannet :

  • Pour renforcer la vidéo-protection.
  • Pour développer le Musée Bonnard, avec 500 000 euros de la Région.
  • Pour lancer une nouvelle opération d’amélioration de l’habitat, comme nous l’avions fait pour la rue Saint-Sauveur, avec près de 1.5 millions d'euros d’aides de la Région et de l’ANAH.
  • Pour l’Éco-quartier de Rocheville avec près de 500.000 euros d’aides de la Région pour équiper le nouveau cinéma et la nouvelle crèche. Vous avez pu les découvrir la semaine dernière lors de l’inauguration de la Villa Gauguin.

Au niveau national, j’ai continué à me battre pour nos priorités avec des engagements forts aux rangs desquels la lutte contre le terrorisme. Cette barbarie qui a encore frappé durement l’Europe. Hier à Paris où un policier, en état de légitime défense, a dû faire usage de son arme, et il y a quelques jours à Londres avec une violence inouïe. Trois Français y ont perdu la vie, dans des circonstances atroces. Nos pensées vont aux familles et aux proches des victimes.

Nous le voyons, la menace est toujours aussi forte. Nous devons être plus déterminés que jamais contre le terrorisme. Voilà pourquoi, dès 2014, j’ai demandé la création d’une commission d’enquête sur la radicalisation en prison. J’ai siégé dans la Commission d’enquête sur le djihadisme. J’ai voté toutes les lois du gouvernement pour renforcer la sécurité et le renseignement. Nous sommes en guerre et nous n’avons pas le droit d’être faibles.

Guillemet red gauche Face au terrorisme, nous sommes en guerre… Et en guerre, nous n'avons pas le droit d'être faibles !
Guillemet red droite

Je me suis aussi battue pour l’amour de la France, de notre histoire et de nos idéaux. J’ai lutté contre la repentance systématique, pour le respect de la mémoire des Pieds-noirs, des harkis et des anciens combattants.

Et j’ai enfin poursuivi mon engagement pour l’enfance. J’ai contribué à la réforme de 2016 pour aider les enfants délaissés par leurs parents. J’ai déposé une proposition de loi pour que la protection de l’enfance devienne une « grande cause nationale ». Cela permettrait de débloquer des moyens conséquents pour aider les enfants qui souffrent. Deux enfants meurent chaque jour de violences dans leurs familles. 100.000 sont signalés chaque année comme étant en danger. C’est bien en France que ça se passe. Il est temps de réagir.

Je veux rester fidèle à nos valeurs… Je préfère me battre pour nos convictions

Je veux rester fidèle à nos valeurs. Les Français ont choisi Emmanuel Macron comme Président. Je respecte ce choix. Dans l’intérêt de la France, je souhaite qu’il réussisse. Mais pas à n’importe quel prix…

Dans cette élection, j’aurais pu choisir la facilité. M’engager à voter la confiance au gouvernement, ce que certains candidats de ma famille politique ont fait. Dans ce cas il n’y aurait pas eu de candidat « En Marche » dans notre circonscription. Mais j’ai refusé !

070617.RPublCannet MTabarot

Je préfère me battre pour mes convictions. Je n’ai pas voulu donner un chèque en blanc au gouvernement. Je ne peux m’y résoudre alors qu’il compte dans ses rangs François Bayrou comme Ministre de la Justice... Que Monsieur Castaner, le Porte-Parole du Gouvernement, ose nous dire que l’agresseur du policier à Notre-Dame n’était pas un extrémiste, et qu’il a peur de dénoncer l’Islamisme radical... Que Madame Schiappa, la secrétaire d’Etat à l’égalité, est contre la loi interdisant le port du voile à l’école... Et que le gouvernement veut baisser le budget de la Défense, ce qui est impardonnable dans la période de guerre que nous vivons.

Guillemet red gauche Non, je ne donnerai pas de blanc-seing à ce Gouvernement. Je veux rester libre et continuer à défendre nos valeurs.
Guillemet red droite

Non, je ne donnerai pas de blanc-seing à ce gouvernement. Je veux rester libre. Libre de mes idées. Libre de mes décisions. Et libre de mes actions. Je veux continuer à défendre nos valeurs.

Plus les élus qui partagent nos convictions seront nombreux à l’Assemblée nationale, plus nous pourrons influer sur les réformes qui seront faites. Nous voulons défendre des propositions fortes :

  • Nous voulons agir pour le pouvoir d’achat avec une hausse des petites pensions de retraite et des réversions. Avec le retour de la défiscalisation des heures supplémentaires qui bénéficiaient à 9 millions de Français. Et aussi avec les 100 milliards d’euros d’économies nécessaires sur le fonctionnement de l’État pour financer ces mesures.
  • Nous voulons aussi protéger les Français en soutenant nos policiers, nos gendarmes, nos militaires qui veillent sur nous avec courage. Il faut renforcer les effectifs des forces de l’ordre. Et il faut expulser, sans délai, tous les étrangers « fichés S » qui nous menacent.
  • Nous serons tout aussi déterminés contre l’immigration illégale. Nos frontières doivent être renforcées et il faudra instaurer des quotas d’immigration pour dire, chaque année, le nombre maximal d’étrangers admis en France si nous souhaitons qu’ils puissent s’intégrer.

Les candidats du parti présidentiel sont majoritairement de gauche

Personne d’autre que nous ne soutiendra ces réformes. Ne vous y trompez pas. Les candidats du parti présidentiel sont majoritairement de gauche. 24 Députés socialistes sortants ont été investis par « En Marche ». Dans notre circonscription, leur candidate n’est pas une novice en politique. Elle a déjà été candidate à Cannes il y a 16 ans ! Elle est à gauche et même très à gauche... Elle était présidente départementale des « Verts » du temps de Noël Mamère !

Voilà la réalité des candidats du parti présidentiel. Cette prétendue majorité va forcément se fissurer. Ces députés vont rapidement retourner dans leur famille d’origine. Les réformes dont le pays a tant besoin seront bloquées.

Guillemet red gauche Je veux ce qui est bon pour la France. Je n’aurai aucun état d’âme à voter les lois qui iront dans l’intérêt de notre pays mais je m’opposerai à tout ce qui sera contraire à nos valeurs… comme l’augmentation de la CSG !
Guillemet red droite

Moi, je veux ce qui est bon pour la France. Et je n’aurai aucun état d’âme. Je voterai les lois qui iront dans l’intérêt de notre pays, comme la réforme du Code du Travail qui peut être une bonne réforme si le Chef de l’Etat a du courage. Par contre, je m’opposerai fermement à tout ce qui sera contraire à nos valeurs. Je ne veux pas de l’augmentation de la CSG qui pénalisera lourdement les retraités et contrairement au Chef de l’État, je ne veux pas non plus que la France prenne exemple sur la politique migratoire d’Angela Merkel. Ce serait une lourde erreur envers notre pays !

070617.RPublCannet tribune

Message personnel aux Cannettans et aux Rochevillois

Avant de terminer ce propos, il me reste à adresser un message plus personnel aux Cannettans et aux Rochevillois. J’ai tenu à vous l’expliquer par courrier, avant même d’annoncer ma candidature. Si vous m’accordez votre confiance, alors la loi m’obligera à quitter, pour un temps, mes fonctions de Maire du Cannet. Croyez-moi, je le ferai par devoir, mais ce sera un véritable crève-cœur. Je vous sers avec passion depuis tant d’années.

J’aime nos rencontres de quartier du vendredi matin. J’aime célébrer vos mariages. J’aime nos soirées d’été au Tivoli ou sur la Place de Rocheville. J’aime partager vos fêtes des voisins. J’aime tout simplement être avec vous !

Guillemet red gauche Soyez-en sûrs chers amis… Jamais je n'abandonnerai Le Cannet !
Guillemet red droite

Alors soyez-en sûrs : Jamais, je n’abandonnerai notre ville ! Je siégerai au Conseil municipal, je présiderai le groupe majoritaire, je serai toujours très présente sur le terrain et surtout je veillerai personnellement à l’achèvement du programme pour lequel vous nous avez élus. C’est ma promesse envers vous. Et vous savez que je tiens toujours mes engagements !

Aucune voix ne doit nous manquer

Il nous reste 4 jours avant le premier tour. 4 jours où nous allons tout donner. 4 jours où nous serons partout dans la circonscription ! Nous ferons campagne jusqu’à la dernière minute. Plus que jamais, j’ai besoin de vous. Soyez au rendez-vous, Mobilisez vos amis, vos proches. Aucune voix ne doit nous manquer car il n’y a pas de plus beau combat que celui qu’on mène pour ses valeurs.

Vive le Cannet... Vive notre circonscription... Et Vive la France !


090617.NM RPubliqueMT LeCannet

Article Nice-Matin, éditions Cannes et Grasse • 9 juin 2017