Michèle TABAROT, Député des Alpes-Maritimes

Comme vous le savez, je suis très engagée depuis des années dans la lutte contre les nuisances causées par le trafic aérien de l’aéroport de Cannes – Mandelieu.

Il y a quinze jours, j’attirais une nouvelle fois l’attention du Gouvernement depuis la Tribune de l’Assemblée Nationale au sujet de l‘exaspération des riverains, des associations et des élus, face à une situation qui s’est de nouveau nettement dégradée au cours de ces dernières années, tout en réclamant davantage de mesures fortes et immédiates pour répondre à un enjeu environnemental et sécuritaire majeur de notre territoire.

De son côté, l’État a entrepris de modifier les conditions d’utilisation de la plateforme. Ce processus est assorti d’une consultation ouverte au public jusqu’au 15 juillet.

 Déposer sa contribution…
sur la page du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire.

C’est le moment idéal pour faire entendre votre voix, en apportant une contribution, dans l’objectif de réaffirmer notre détermination à poursuivre notre action face à la détérioration du cadre de vie de plus de 50.000 personnes survolées.