Texte de « reconnaissance » envers les Harkis : une conclusion qui laisse un goût amer

Texte de « reconnaissance » envers les Harkis : une conclusion qui laisse un goût amer

En Commission mixte paritaire, puis à la tribune de l'Assemblée nationale, j'ai voté contre le prétendu texte de « reconnaissance envers les Harkis » car il exclut du dispositif des dizaines de milliers d'entre eux dont on considère qu'ils n'ont pas droit à réparation parce qu'ils n'ont pas vécu entourés de barbelés...

Une conclusion qui laisse un gout amer !

Tous ceux qui ont subi cette tragédie et enduré ces souffrances méritent bien plus de considération de la part de l’État français


Député des Alpes-Maritimes

NEWSLETTER

Connexion