Accession de la Finlande et de la Suède à l'OTAN : Renforcer la Défense de l'Europe face aux nouvelles menaces

Accession de la Finlande et de la Suède à l'OTAN : Renforcer la Défense de l'Europe face aux nouvelles menaces

L’agression de l’Ukraine par les forces armées russes a bousculé bien des certitudes en Europe. Les équilibres en place depuis des décennies, que certains pensaient à tort immuables, sont bouleversés.

C’est ainsi que pour garantir leur protection, la Finlande et la Suède ont dû prendre la lourde décision de renoncer à leurs longues traditions d’indépendances et ont demandé à adhérer au Traité de l’Atlantique Nord.

En tant qu’orateur du groupe Les Républicains sur le projet de loi qui doit permettre la ratification de cette accession par la France, j’ai tenu à affirmer notre soutien à cette démarche envers ces deux pays membres de l’Union européenne et qui ont déjà noué des coopérations approfondies avec l’OTAN.

Guillemet red gauche L'accession de la Finlande et la Suède à l'OTAN est aussi une opportunité pour l'Union Européenne de renforcer son autonomie stratégique en matière de Défense. Guillemet red droite

J’ai également tenu à rappeler que cet élargissement doit bénéficier à l’Europe de la Défense et à l’approfondissement de nos coopérations industrielles, seules à même de renforcer notre autonomie stratégique.

J’ai enfin souligné qu’il n’est pas acceptable que ce processus fasse l’objet d’un chantage indigne de la part de la Turquie qui essaie d’en tirer profit pour défendre ses intérêts personnels.

La France doit se montrer ferme et résolue pour marquer sa solidarité envers ses partenaires que sont la Finlande et la Suède à l’heure où la solidarité occidentale est plus importante que jamais.


Député des Alpes-Maritimes

NEWSLETTER

Connexion