Michèle TABAROT, Député-Maire du Cannet

Les récentes « attaques » au cours de l'été 2016, à Magnanville, à Nice et à Saint-Étienne-du-Rouvray, ont rappelé, une nouvelle fois, que la menace est présente en permanence sur l'ensemble du territoire français et qu’aucune commune n'est épargnée face au risque terroriste.

Illustr armementPM

Devant cette situation, il convient de doter les polices municipales de moyens adaptés.

Ainsi le syndicat de défense des policiers municipaux sollicite l'armement généralisé des policiers municipaux en catégorie B et l'équipement en pistolet semi-automatique de calibre 9mm afin de donner aux polices municipales des moyens proportionnels aux risques encourus.

C’est dans cet esprit que Michèle Tabarot appelle l'attention de Monsieur le Ministre de l'intérieur sur l'armement de la police municipale et souhaiterait connaitre les suites que le Gouvernement entend apporter à cette revendication légitime de la part de ces agents dévoués à la sécurité des personnes et des biens et qui se trouvent aujourd'hui en première ligne face au danger.

Télécharger cette question écrite N°99585 du 4 octobre 2016 au format *.pdf