ACTUALITÉS

Entrepreneurs, cœur battant de notre économie et moteur de la sortie de crise

Je suis intervenue auprès du Ministre de l’Économie et des Finances pour demander une annulation totale des cotisations fiscales et sociales qui pèsent sur les entreprises durant toute la période de confinement, ainsi qu'une reprise progressive des prélèvements obligatoires, le temps pour elles, de retrouver des conditions acceptables d'exercice de leur activité.

Dans la conjoncture actuelle, un simple report de charges tel qu'annoncé par le Gouvernement ne règlera en rien la situation extrêmement préoccupante à laquelle sont confrontés de très nombreux travailleurs indépendants et patrons de TPE/PME alors qu'ils subissent depuis plusieurs semaines une perte irréversible de chiffre d'affaires.

En l’état, cette disposition n'aurait pour effet que de repousser de quelques mois une véritable hécatombe économique et une cascade inévitable de cessations d'activités.

Il y a urgence à agir pour nos aînés dans les EHPAD

Très touchée par le drame de l’EHPAD de Mougins où trente-sept décès liés au coronavirus sont survenus, j’ai demandé au Groupe « les Républicains » de l’Assemblée nationale d’interroger le Ministre de la Santé afin qu’il adopte une position claire devant les Français.

En effet, cette tragédie nous rappelle à quel point il faut des actions fortes et concrètes pour limiter les risques de contamination par le Covid-19 au sein de ces établissements, au premier rang desquelles, la mise en œuvre systématique du dépistage des personnels et des résidents.

Malheureusement, les déclarations du Gouvernement restent encore floues à ce sujet et trop de temps a été perdu depuis le début de l’épidémie alors qu’il y a urgence à agir pour le bien de nos ainés

EHPAD de Mougins : Michèle TABAROT réclame une réaction urgente à la hauteur du drame

Dans un courrier adressé au 1er Ministre, Michèle TABAROT réclame une réaction en urgence des pouvoirs publics à la hauteur du drame qui se déroule actuellement à l’EHPAD « La Riviera » de Mougins, dans sa circonscription, où 37 décès liés au coronavirus ont déjà été constatés. Elle écrit :

J’ai précédemment saisi le Ministre des Solidarités et de la Santé par un courrier demeuré à ce jour sans réponse. Aujourd’hui il apparait que, malgré l’alerte donnée, la situation ne cesse de s’aggraver. Aucun dispositif n’a été trouvé pour isoler efficacement les résidents non-encore infectés. La configuration de cet établissement ne le permet pas. Dès lors, je ne comprends pas pourquoi une solution permettant d’extraire les personnes non-malades n’a pas encore été mise en œuvre.

De plus, je sais que le Centre Hospitalier de Cannes est prêt à apporter un soutien médical renforcé, y compris au sein de l’établissement, ce qui s’avère impératif.

Il peut le faire sans délai mais n’a reçu aucun ordre de mission, ni aucun cadre permettant une telle intervention qui, vous le comprendrez, ne peut s’envisager sans mode opératoire définit clairement au niveau des administrations de l’État.

Je compte sur vous pour donner dès à présent toutes les directives qui s’imposent afin que les A.R.S puissent produire très rapidement des ordres de mission clairs à destination des hôpitaux qui sont en mesure d’intervenir en soutien des EHPAD au sein desquels des cas de coronavirus ont été détectés.

C’est une situation d’urgence absolue dont vous avez pleinement conscience. Je compte sur votre détermination à agir dans l’intérêt des résidents de l’EHPAD de Mougins et de tous ceux qui sont ou seront concernés en France.


Député des Alpes-Maritimes

NEWSLETTER

Connexion