ACTUALITÉS

Mettons un terme aux exactions commises par les « black-blocs »

Avec plus de 70 collègues parlementaires, j’ai cosigné la Tribune parue dans le magazine Valeurs qui exhorte le Gouvernement à mettre un terme au cortège de destructions et de violences inacceptables commises par les « black-blocs » lors de chaque manifestation en apportant enfin une réponse pénale à la hauteur des enjeux.

Valeurs Actuelles

Samedi, le centre de Paris a une nouvelle fois été le théâtre de scènes de pillage, de cassage, de dégradation et d’agression d’une violence inouïe. Il est temps de se débarrasser de blacks blocs qui s’en prennent à nos forces de l’ordre, écœurent nos commerçants et bafouent notre République.

L’heure n’est plus aujourd’hui au constat. Celui-ci est implacable : des forces de l’ordre blessées chaque samedi par dizaines, des pompiers attaqués et insultés, des commerces brûlés et vandalisés, des manifestants pris en otage, l’image de la France à l’étranger dégradée.


Retrouver l'intégralité de la Tribune : « Quand allons-nous nous débarrasser des black blocs ? »

Valéry Giscard d'Estaing, un exemple et une grande source d'inspiration

C’est avec une très grande tristesse et beaucoup d’émotion que j’ai appris la disparition du Président Valéry Giscard d’Estaing qui fût, pour moi comme pour bien d’autres, un exemple et une grande source d’inspiration.

Sa vision, ses idéaux, son projet pour la France et pour l’Europe sont à l’origine de mon premier engagement politique et je suis fière d’avoir été membre de son parti et de continuer à porter ses valeurs au sein des Républicains.

Son héritage n’a pas toujours été reconnu à sa juste valeur. Mais aujourd’hui, chacun s'accorde à dire ce qu’il a apporté à notre pays.

Nos Forces de l'ordre méritent estime et soutien pour leur dévouement admirable

Je tiens à redire tout mon soutien et toute mon estime à nos policiers et à nos gendarmes face à la vague de dénigrement dont ils font l’objet dans certains médias.

Si quelques faits regrettables peuvent parfois se produire, ils ne doivent pas pour autant nous faire oublier la réalité de ce qu’ils vivent depuis de nombreuses années.

Car ils exercent leurs missions périlleuses avec un courage remarquable.

Ils sont en première ligne face au terrorisme alors que la menace n’a jamais été aussi élevée.


Député des Alpes-Maritimes

NEWSLETTER

Connexion